+33 (0)1 42 73 03 03
Share
Menu
Les étangs de la ville d’Avray

Les étangs de la ville d’Avray

ville-d-avray

Créés au XVII ème siècle dans le cadre de la réalisation des bassins et jeux d’eau du parc du domaine national de Saint Cloud, les étangs de Ville d’Avray avaient pour vocation d’alimenter en eau les circuits hydrauliques du parc.

Un environnement vert favorable au ressourcement

Au cœur du massif forestier de Fausses-Reposes, ce projet d’envergure s’inscrit dans l’un des plus vastes ensembles d’espaces verts de la banlieue parisienne accessibles au public. En effet il s’étend depuis le domaine national de Saint-Cloud au nord, le haras de Jardy à l’ouest et la forêt de Meudon au sud.

Ces étangs offrent, en toutes saisons, un cadre intimiste aux promeneurs. En effet ils sont en bordés d’arbres magnifiques qui se reflètent dans les eaux des étangs : parmi eux, peupliers, saules pleureurs, cyprès chauves, châtaigniers…

Les étangs de ville d’Avray sont aussi familièrement appelés les Etangs de Corot car ils ont été représentés à de nombreuses reprises par le célèbre graveur et peintre impressionniste français Jean-Baptiste Camille Corot.

Des personnages célèbres autour des étangs de ville d’Avray

Si vous commencez votre balade de la gare de Sèvres-Ville d’Avray, vous ne tarderez pas à découvrir sur votre chemin la Maison des Jardies qui fut la propriété de l’écrivain français Honoré de Balzac et de Léon Gambetta, homme politique français républicain. La maison des Jardies a conservé son décor d’origine et rassemble divers objets ayant appartenu aux deux hommes. Après d’importants travaux de rénovation, cette maison chargée d’histoire est devenue un musée géré par le Centre des Monuments Nationaux et est ouvert au public un week-end sur deux.

Au bout de l’Avenue de Balzac se trouve la Fontaine du Roy, autrefois réputée pour avoir la meilleure eau des alentours de Paris si bien que Louis XVI réservait cette source pour son propre usage.

Plus loin, l’église Saint-Nicolas-Saint-Marc abrite de splendides peintures de Jean-Baptiste Camille Corot. En marchant vers les étangs, vous arrivez d’ailleurs devant sa maison où le peintre passait ses mois de printemps et d’été à peindre étangs et bois environnants. En effet en 1817, son père acquiert cette villa qu’il transforme en résidence d’été, ce qui permit à l’artiste d’y effectuer des séjours réguliers.

A seulement une heure de Aloha, venez découvrir le cadre enchanteur des étangs de Ville d’Avray !

 

© Pinterest

Laisser un commentaire