+33 (0)1 42 73 03 03
Share
Menu
LES AUTHENTIQUES RESTAURANTS PARISIENS

Blog

LES AUTHENTIQUES RESTAURANTS PARISIENS

bouillon-chartier

Vous trouverez lors de votre visite à Paris de nombreux restaurants parisiens où il fait bon se restaurer et où il est agréable de s’attarder.

Voici quelques adresses de restaurants authentiques parisiens

Le bistrot authentique parisien

Le bistrot est un petit au cadre modeste et aux prix accessible offrant généralement de la cuisine française à base de viande. Au bistrot du Peintre, crée en 1902 et situé près de Bastille, vous découvrirez des miroirs de style Art Nouveau ainsi qu’un bar en acajou. Les chaises et tables sont disposées jusque dans la rue et le menu griffonné rapidement.

Le bistrot du Moulin de la Galette est situé à Montmartre dans un ancien moulin à vent. Il disposait de plus à l’époque d’une salle de danse et d’une guinguette.

Les brasseries authentiques parisiennes

Une brasserie propose des repas simples dans une ambiance détendue. Traditionnellement on y trouve des nappes de lin blanc et des cartes des menus imprimées. Elle est ouverte toute la semaine et sert le même menu toute la journée. Le plat typique est le steack frites.

Le café Marly est une brasserie située dans les arcades du Musée du Louvre. Il possède des boiseries dorées et des banquettes rembourrées. De plus sa terrasse donne sur la pyramide du Louvre !

Les restaurants gastronomiques parisiens

Le restaurant Jules Vernes est un restaurant gastronomique situé au deuxième étage de la Tour Effel. Le décor est dans les tons gris. Vous pourrez déguster un repas avec une vue imprenable sur Paris.

Le train bleu est un restaurant situé au sein de la gare de Lyon de style néo-baroque. L’intérieur est tapissé de sculptures, dorures, moulures… et de meubles en acajou. Vous y dégusterez une cuisine traditionnelle française.

Les bouillons, autres restaurants parisiens

Le bouillon comme son nom l’indique est un restaurant spacieux traditionnel où sont servis des bouillons composés de viande avec de la volaille ou du bœuf. On peut citer le Bouillon racine dans le 6ème arrondissement et le bouillon Chartier dans le 9ème arrondissement.

Pour découvrir d’autres adresses de restaurants n’hésitez pas à demander au personnel d’Aloha.

LES PLUS BEAUX JARDINS PARISIENS

champ-de-mars

Paris regorge de parcs et jardins verdoyants où il est agréable de se reposer ou pique-niquer l’été.

Voici une liste de quelques jardins parisiens où il fait bon se balader.

Les jardins parisiens de la rive droite de Paris

Le jardin du Champ de Mars a été ouvert en 1780 et s’étend entre l’Ecole Militaire et la Tour Effel. C’est notamment le lieu de grandes manifestions nationales.

Non loin de là vous pourrez vous balader également dans les jardins du Trocadéro qui donnent une magnifique vue sur la Tour Eiffel et qui ont en leur centre la célèbre fontaine de Varsovie et ses 20 canons à eau ! Ils ont été ouverts en 1937. Quelques sculptures ornent certaines parties du jardin.

Le jardin d’Acclimatation réunit quant à lui des espaces verts, un parc d’attraction et des activités pour toute la famille. Il a été créé en 1860 dans le bois de Boulogne. Des services de restauration sont également disponibles au sein du parc pour faire une pause.

Le jardin des Tuileries quant à lui se situe entre le Musée du Louvre et la place de la Concorde. C’est un lieu de promenade pour les parisiens et les visiteurs étrangers. S’y côtoient les statues de Giacometti, Rodin ou Maillol. Au Sud du jardin vous trouverez le musée de l’Orangerie.

Les jardins parisiens de la rive gauche de Paris

Le jardin des Plantes près de la gare d’Austerlitz est un endroit où il fait bon se promener et où vous trouverez également le muséum d’histoire naturelle, les grandes serres botaniques ainsi que la ménagerie et le zoo du jardin des plantes.

Le Jardin du Luxembourg, quant à lui, est situé non loin du quartier Saint-Michel dans le 6ème arrondissement. Il possède une superficie de 25 Hectares et se divise en deux parties : un jardin à la française et un à l’anglaise. Vous y trouverez également un verger de pommes, un rucher et des serres. Le jardin possède également 106 statues et la célèbre fontaine de Médicis. Des expositions gratuites ainsi que des concerts ont lieu dans le kiosque à musique.

Les jardins du bois de Vincennes dans le 12ème arrondissement est un des jardins les plus grands de Paris. Vous y découvrirez le parc Floral, un lac où vous pourrez vous baladez en barque et de nombreuses activités pour toute la famille.

Pour connaitre d’autres lieux et jardins marquants de Paris, n’hésitez pas à consulter le personnel de votre auberge de jeunesse Aloha

L’HISTOIRE DE LA FETE DE LA MUSIQUE

fete-de-la-musique

L’évènement de la Fête de la Musique a lieu à la fin du mois de Juin de chaque année et rassemble divers artistes et passants dans les rues de Paris.

Mais savez-vous depuis quand cet événement existe et comment se déroule-t’il ?

L’apparition de la Fête de la Musique et son contexte politique

C’est en 1981, sous le Ministre Jack Lang, que naît l’idée d’un évènement qui regroupe tous types de musique « sans hiérarchie de genre et d’origines ».

En 1982, une étude sur les pratiques culturelles des français est menée par l’intermédiaire du Ministère de la Culture et révèle que 5 millions de français, soit une personne sur deux, pratiquent un instrument de musique. Une grande manifestation populaire gratuite est alors imaginée, regroupant tous les artistes et musiciens français qui souhaitent se faire connaitre.

La première édition de la Fête de la Musique a lieu le 21 juin 1982.

Le déroulement et la préparation de la Fête de la Musique

L’évènement se déroule alors dans la précipitation. Des centaines d’affiches sont imprimées et les différents acteurs de la vie sociale et culturelle se mobilisent.

De nombreux musiciens à la fois amateurs et professionnels se produisent dans les rues, dans les squares, sur les places, partout en France jusque tard dans la nuit, dans un esprit bon enfant et proposant de la musique rock, jazz, variété française et internationale…

Le concept de cet évènement s’exporte en 1985 à l’étranger à l’occasion de l’année européenne de la Musique.

La Fête de la Musique à l’international

En moins de dix ans la Fête de la Musique est présente sur 5 continents dans 85 pays et 120 pays en 2017 !

Un timbre-poste est même consacré à cet évènement en 1998.

Cet évènement se déroule même au sein des hôpitaux, dans les associations et en prison.

Il donne un renouveau aux musiques traditionnelles et actuelles et met en avant les pratiques culturelles et l’échange entre les artistes et le public.

Pour avoir plus d’informations sur cet évènement, consultez le personnel de votre auberge de jeunesse Aloha, disponible pour vous accueillir.

LES PLUS CELEBRES PLACES PARISIENNES

place-des-vosges

Paris regorge d’endroits à visiter dont plusieurs places connues et méconnues.

Voici une liste de places parisiennes à voir et à ne pas manquer lorsque vous visitez Paris !

Les places parisiennes de la rive droite de Paris à ne pas manquer

La célèbre place Charles de Gaulle anciennement place de l’Etoile commémore la disparition de l’ancien président de la République.

Mais savez- vous pourquoi était-elle nommée place de l’Etoile ?

Et bien c’est en raison des 12 avenues qui arrivent sur la place et forment une étoile. Au centre de la place trône l’Arc de Triomphe.

La place de la Concorde dans le 8ème arrondissement est connue pour son obélisque de Louxor (lourd de 230 tonnes !) sur lequel sont inscrits des écritures égyptiennes. Il s’agit du plus vieux monument de Paris puisqu’il a été construit en 1836 !

La place de la République quant à elle est très appréciée des parisiens. Récemment rénovée, neuf rues la desservent également. La statue en son centre représente Marianne ornant un rameau d’olivier, symbole de la République.

5 lignes de métro desservent cette place située dans un des quartiers les plus branchés de Paris.

Les places parisiennes à ne pas manquer sur la rive gauche de Paris

La colonne de juillet de la place de la bastille dans le 12ème arrondissement commémore les trois glorieuses. En son centre vous trouverez une statue de bronze dorée avec les noms des révolutionnaires morts pour la liberté.

Sur la place de la Nation, vous retrouverez des statues – allégories de la République- : la force populaire, le génie de la liberté, la justice et l’équité, le travail, l’abondance, la richesse et l’instruction. La sculpture symbolise Marianne de bout sur un char tiré par deux lions.

Pour connaitre davantage d’informations sur les places à ne pas manquer consultez notre personnel.

L’HISTOIRE DES GALERIES LAFAYETTE

Galeries-Lafayette

Les Galeries Lafayette est un endroit connu pour ses grandes marques et pour son architecture. Quand sont-elles apparues ? Et quelle est son histoire ?

Voici un panorama de l’apparition des Galeries Lafayette à son évolution au fil des siècles.

L’apparition des Galeries Lafayette

C’est en 1893 que deux alsaciens, Théophile Bader et Alphonse Kahn décident d’ouvrir un magasin de nouveauté au sein d’une mercerie d’une superficie de 70 m2. Le nom Galeries Lafayette provient de son emplacement et de sa configuration.

En 1896 la société achète la totalité de l’immeuble du 1, rue de la Fayette puis en 1903 les autres immeuble boulevard Haussmann et Chaussée d’Antin.

Les premiers travaux se terminent en 1907 boulevard Haussmann. Mais c’est sous Ferdinand Chanut que le magasin acquiert une nouvelle dimension.

Les Galeries Lafayette, un magasin de luxe

Le magasin est inauguré en 1912 et ses créateurs imaginent un magasin de marchandises de luxe avec une lumière irradiant de la coupole. Le monument est inscrit dans le Paris Art nouveau et Ferdinand Chanut fait appel à des artistes de l’Ecole de Nancy pour l’architecture. Les vitraux quant à eux sont d’un style néo-byzantin et l’escalier gigantesque est inspiré de celui de l’Opera de Paris.

Apparaissent ensuite des espaces non marchands tels qu’un salon de thé et un fumoir et des grands évènements y sont organisés.

Les vitrines quant à elle jouent un rôle important dans la mise en avant de la marchandise avec toute une théâtralisation.

Les Galeries Lafayette ces dernières années

En 1974, l’escalier d’honneur est démonté et dix ans plus tard le rez-de chaussée est aménagé avec des boutiques de prestige.

Les galeries Lafayette sont à l’origine du Festival de la mode en 1980.

Des créations de grands créateurs tels que Karl Jean-Paul Gauthier et Karl Lagarfeld apparaissent.

En 2004, le magasin Mark et Spencer devient Lafayette Maison. L’enseigne affiche alors trois immeubles sur le boulevard Haussmann.

Pour plus d’informations sur les Galeries Lafayette, consultez le site internet de l’enseigne.

LES MONUMENTS HISTORIQUES A VISITER

monuments-paris

Paris regorge de musées, places mais aussi de monuments historiques à visiter lors d’un week-end ou plus dans la capitale.

Voici quelques idées de lieux à visiter avec toutes les informations pratiques pour votre visite.

Les monuments historiques à visiter sur la rive droite de Paris

– La Basilique du Sacré-Cœur se trouve dans le 18ème arrondissement et est un lieu de culte accessible à tous gratuitement entre 6H et 22H30. De style romano-bizantin, elle offre une des plus belles vues panoramiques de la capitale.

A l’intérieur le plafond est recouvert de la plus grande mosaïque de France !

– Vos pourrez visiter également l’Opéra Garnier dans le 9ème arrondissement qui propose des spectacles lyriques et chorégraphiques. L’accès coûte entre 11 et 12 euros l’entrée.

– L’Arc de Triomphe quant à lui est situé sur la place de l’Etoile et est le plus grand arc du monde ! Un musée est accessible à l’intérieur. La visite est comprise entre 9 et 12 euros.

Les monuments historiques à visiter sur la rive gauche de Paris

– La Tour Eiffel est sans nulle doute le monument historique symbolique de Paris avec ses 325 m de hauteur. Au premier étage vous découvrirez les boutiques, au second un restaurant gastronomique le Jules Vernes et au troisième étage vous pourrez profitez de la vue panoramique. Son entrée est payante.

Le Panthéon quant à lui abrite dans sa crypte une nécropole de personnages publics tels que Victor Hugo et Alexandre Dumas. De plus entre avril et octobre de chaque année vous pourrez apprécier la vue de Paris depuis la colonnade du dôme. Sa visite est comprise entre 7 et 9 euros l’entrée.

La Cathédrale de Notre Dame de Paris d’architecture gothique est le monument le plus visité de France ! Elle est située dans le centre historique de Paris au bout de l’île de la Cité. La visite est gratuite pour tous sauf pour l’accès aux tours.

Pour avoir plus d’informations sur les monuments historiques à visiter consultez le site de l’Office de Tourisme de Paris.

LES VIGNES DE PARIS

vignes-paris

Avant son urbanisation, Paris et sa région étaient de grands producteurs de vin. Quelques vignes ont été plantées par-ci par là au 20ème siècle. Vous pourrez au fil de votre promenade dans la capitale en découvrir quelques-unes.

Voici une ébauche des vignes que vous pourrez trouver de part et d’autre dans Paris.

Les vignes plantées dans le Nord de Paris

Les vignes de Montmartre sont sans nulle doute les plus célèbres. Plantées en 1932, elles représentent 2000 pieds.

Dans le 19ème arrondissement vous trouverez également des vignes sur la butte Bergeyre. Il s’agit d’un coin caché à 100 mètres d’altitudes non loin des Buttes Chaumont. Les vignes plantées résultent d’un mélange résultent d’un mélange de Chardonnais, Muscat, Sauvignon et Chasselas.

Les vignes de Belleville quant à elle ont été plantées sur les côtés du parc de Belleville en 1992. Vous y découvrirez 250 mètres carrés de plantations de vignes de Pinot de Meunier et Chardonnay ainsi qu’une superbe vue de la ville à ne pas louper !

Les vignes plantées dans le Sud de Paris

Des vignes de pinot noir, meunier et perlette ont été plantées en 1983 dans le parc George Brassens dans le 15ème arrondissement de Paris.

Au parc de Bercy qui fut le plus grand marché de vins et spiritueux au 19ème siècle, vous trouverez 350 pieds de Sauvignon et Chardonnay sur 650 mètres carrés de surface, le tout planté en 1996. Vous pourrez par ailleurs admirer l’orangerie du parc ainsi que sa serre, son potager et pergolas.

Pour découvrir davantage d’informations sur les vignes de Paris, consultez le site internet www.unjourdeplusaparis.com

BALADE SUR L’ILE DE LA CITE

ile-de-la-cite

Au printemps ou l’été, il est agréable de se balader sur l’île de la Cité au cœur de Paris le long des quais ou dans les rues du quartier.

Venez découvrir les endroits clés de cette île. Voici également un bref résumé de l’histoire de cette île.

Historique de l’apparition de l’île de la Cité

L’île de la cité est le cœur de Paris. C’est à cet endroit que s’est développé le noyau premier de Lutèce. Les premiers habitants sont des pêcheurs de la tribu gauloise des Parisii. A L’époque Gallo-romaine l’île est entourée de remparts et un forum est construit dans l’île.

C’est au 13ème siècle que Maurice de Sully fait construire la fameuse cathédrale, Notre Dame de Paris.

Pendant la révolution française, l’ancien Palais Royal est transformé en Palais de Justice (le même que l’on trouve actuellement sur l’île).

Jusqu’à la fin du 18ème siècle l’île comptait environ 15000 habitants et comportait 4 chapelles et une vingtaine d’églises. Au 19ème siècle, l’île est réaménagée par le style haussmannien de l’époque et les rues étroites près de la cathédrale sont agrandies.

Les endroits à visiter lors d’une balade sur l’île de la Cité

Il faut compter environ une demi-heure pour faire le tour de l’île de la Cité en empruntant les quais mais environ 1 journée pour visiter tous les monuments de l’île.

Parmi ces monuments historiques, on peut citer la cathédrale Notre Dame de Paris, la Conciergerie, le Palais de Justice, la Sainte Chapelle…

Vous pouvez terminer votre visite en passant devant les deux institutions marquantes de l’île : la préfecture de Police et le Quai des Orfèvres.

Une ballade sur les quais au printemps ou l’été est aussi un moment agréable.

Pour avoir plus d’information sur l’île de la Cité, rendez-vous sur le site franceballade.com

LES CAFES LITTERAIRES DE PARIS

cafe-de-flore

Les cafés littéraires sont des endroits à ne pas manquer à Paris où règne une atmosphère charmante et nostalgique. Que ce soit pour prendre un café ou un apéritif, il existe plusieurs cafés où il fait bon de s’arrêter.

Quels sont les différents cafés littéraires de la capitale ?

Voici quelques adresses de cafés littéraires à retenir.

Les cafés littéraires principaux du sixième arrondissement

La Closerie des Lilas est un café situé à Port Royal et fréquenté pendant le 19ème siècle par des intellectuels tels que Ernest Hemingway, Emile Zola ou encore Pablo Picasso. L’inscription sur son signe est en lis rose et l’extérieur verdoyant. A L’intérieur vous trouverez des planches de mosaïque ainsi que des boiseries.

La Palette quant à lui se trouve dans le quartier de Saint-Germain des Prés et est décoré de peintures et céramiques.

Ce café-bar a été fréquenté par Julia Roberts ainsi qu’Hemingway et Picasso

Dans le même quartier, vous trouverez le café des deux magots fréquentés à l’époque par des artistes surréalistes tels que Sartre, Simone de Beauvoir ou encore Albert Camus et James Joyce. A l’intérieur deux statues représentant des mandarins regardent la pièce. Les bancs quant à eux sont en moleskine rouge et les serveurs habillés de noir et blanc.

Le café de Flore est l’endroit réputé des écrivains et philosophes célèbres tels que Robert Desnos ou Raymond Queneau.

L’intérieur étant plutôt de style Art déco.

Le café Procope est quant à lui le plus ancien restaurant puisqu’il a été fondé en 1686. Il a été foulé par de nombreux intellectuels tel que Voltaire, Balzac ou encore Verlaine.

Les cafés littéraires du 14ème arrondissement à ne pas manquer

On peut citer la Coupole qui est une brasserie parisienne située à Montparnasse avec en son sein une sculpture en plâtre. Elle a été fréquentée notamment par Edith Piaf et Picasso.

Dans le même quartier, vous trouverez la brasserie le Dôme fréquentés dès 1900 par de nombreux intellectuels, poètes, sculpteurs et modèles.

Pour découvrir d’autres adresses, rendez-vous sur le site www.parisencore.com

LES RUES LES PLUS SECRETES DE PARIS

rue_des_thermopyles

La capitale abrite de nombreuses rues et ruelles cachées à un détour de rue ou dans un quartier calme et ombragé. Voici quelques rues cachées et secrètes à Paris à découvrir lors d’une promenade de quartier.

Les rues secrètes et cachées au nord de Paris

La Villa Dietz-Monin est située dans le 16ème arrondissement et abrite des villas et allées privées avec de charmantes maisons à taille humaine.

A La Cité Pilleux dans le 18ème arrondissement au métro La Fourche, vous découvrirez une petite rue disposant d’ateliers au rez-de chaussée et surmontés d’une habitation.

Découvrez également la Villa Léandres à Montmartre au cœur du 18ème arrondissement, une ruelle ombragée au calme et verdoyante, lieu idéal pour tous les touristes.

La cité Durmar dans le quartier d’Oberkampf est une petite impasse égarée et fleurie bordée d’ateliers vétustes.

Les rues secrètes et cachées au sud de Paris

La rue des Thermopyles dans le 14ème arrondissement est une des rues les plus charmantes cachées, calme et verdoyante à la fois.

La rue Crémieux dans le 12ème arrondissement près de Gare de Lyon est une rue atypique et colorée idéale pour des photos originales.

Le square des peupliers dans le 13ème arrondissement abrite une allée en forme de triangle et verdoyante, aux allures de campagne.

Le passage du Chantier dans le 12ème arrondissement près de Bastille est une des plus vieilles rues qui abrite quelques magasins de meubles entre autres…

Le square de Montsouris est à deux pas du Parc Montsouris dans le 14ème arrondissement et vous y découvrirez de charmantes maisons bordées de lierres et de glycines. Les artistes Soutine et Foujita y ont notamment habités…

Pour découvrir d’autres endroits cachés, visitez la page http://www.unjourdeplusaparis.com/paris-insolite/plus-belles-rues-secretes-de-paris

 

© Pinterest